Notre-Dame de Sées – Cathédrale de Sées

cathedrale sees

cathedrale sees

Quand on arrive sur la grand place de Sées, l’espace et son organisation reflète bien l’importance passée de la ville. L’aménagement récent de la place marque clairement les deux lieux institutionnels de la Ville.
la Mairie devant laquelle vous pourrez garer votre voiture pour et la cathédrale devant laquelle le parvis accueille les croyants venus assister aux office, les badauds, les groupes de visiteurs, les familles venues célébrer le mariage d’un des leurs. La taille des édifices dans cette petite ville étonnent aujourd’hui, la passé passent vite à notre époque.

Malgré les années et les nombreuses épreuves, la vieille dame de pierre a survécu et vaut le détour: Viollet-le-duc écrivit que le Chœur de la cathédrale de Sées pouvait être considéré comme un chef d’œuvre du XIII° siècle français bien que l’ensemble soit de style normand.

 

La grande histoire et l’architecture de la Cathédrale

Elle fut édifiée à l’emplacement d’un ancien temple romain cependant 4 cathédrales l’ont précédée. Les premières pierres furent posées vers 1210 et elle fut dédicacée à Notre-Dame en 1310 et plus tard à Saint Gervais et Saint Protais . La construction prit un siècle, si cela parait une éternité pour notre monde moderne, c’était relativement court pour l’époque.

Par ses deux fines flèches du clochers, on la repère de très loin sur les routes qui mènent à Sées. Un fois sur le parvis on remarque 2 gros renforts soutenant la façade, celle-ci  menaçait de s’écrouler au XVI ieme siècle. Vous remarquerez la grille installées au XVIII° et les portails qui ont perdu les sculptures de leurs voussures vandalisées lors de la Révolution Française.
Quand vous pénétrez à l’intérieur, une nef et deux bas-côtés les vitraux “grisaille de Sées” vous accueille suivi par le Chœur de style français (île-de-France).  les petites sculptures des colonnettes sont remarquables et même amusantes.

  • cathedrale seesLes deux transepts de style différents : au sud 2 travées et une rosace fort belle surtout lors d’après-midis ensoleillés qui font resplendir les couleurs rouge et or des vitraux.
  • Le transept nord comprend 3 travées et mène à une rosace fort différente tant au niveau des formes qu’au niveau des couleurs, ici le bleu l’emporte. Chacune des rosaces est chargée de symboles rappelant les sources du christianisme.

Ce petit joyau a survécu aux outrages du temps et à la folie de certains car par soucis d’économie, les fondations ont été un peu négligée ce qui provoqua un affaissement qui fut corrigé par les deux gros renforts de la façade au XVI ieme siècle.

 

Par la suite le financement de la restauration suscite des litiges et finalement la cathédrale se dégrade au point que l’évêque doit en interdire l’accès en 1740.  La Révolution fit interrompre les travaux décidée par Monseigneur d’Argentré dernier évêque de l’ancien régime. Les travaux de conservation du bâtiment reprirent à la 2° moitié du XIX° grâce à un disciple de Viollet-le-duc avec les moyens de l’époque (colonnettes en bronze sur le clocher)
Ainsi la vie de la cathédrale a pu se poursuivre et s’y déroulent les cérémonies traditionnelles messes, confirmation, baptêmes et mariages

La petite histoire derrière les murs

La Cathédrale fut détruite et reconstruite plusieurs fois pour différentes raisons. La 3° cathédrale fut détruite par un incendie provoqué par l’évêque Yves de Bellême lui-même en 1048. En effet, en voulant chasser des brigands venus se réfugier dans l’édifice sacré, il voulut les faire sortir en les enfumant ! Le plan a fonctionné et les brigands sont partis. Le feu, lui est resté.
Il fallut également la reconstruire une fois de plus.
Un incendie va la ravager une fois de plus en 1174 mais cette fois pour une raison plus classique : la guerre entre le roi de France Louis VII  et Henri II Plantagenêt pour le contrôle de la Normandie.

Sées fut également le lieu de tournage de plusieurs films comme St Cyr, Sade et Madame Bovary mais le plus notable est Jeanne d’arc de Luc Besson qui utilisa l’intérieur de la cathédrale ce qui fit jaser dans la ville.  On y aperçoit la cathédrale à deux reprises : l’épisode de l’arrivée de Jeanne d’Arc (Mila Jojovitcth) au milieu des badauds, sur la parvis qui avait été complètement habillé à la mode du XV° siècle : les habitants se souviennent des polémiques que cela avait suscitées : on voit le portail de la cathédrale et l’intérieur lors de la cérémonie du sacre de Charles VII . Il est amusant aussi de constater que les Sagiens ont pu apercevoir Juliette Besson, la fille du réalisateur Luc de retour à la cathédrale pour le tournage du film « Fiançailles ». La place de la cathédrale s’est retrouvée une nouvelle fois décor de cinéma; elle s’y prête merveilleusement.

Événements et actualités

Depuis 2013, tous les étés (sauf évidement l’année 2020), grâce à l’association “art et cathédrale N-D de Sées est remarquablement mise en valeur par un magnifique spectacle “Les Musilumières “ de projection d’images sur la structure intérieure évoquant l’histoire de l’édifice.

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *